E-santé : Les réseaux sociaux, un nouveau souffle pour aider les malades

A ce jour, de plus en plus de communautés dédiées aux soins et au bien-être des patients voient le jour. Le principal objectif est de créer l’échange entre les patients vivant avec une maladie, chronique ou non.

Certaines de ces communautés émanent de professionnels de santé. Mais ce n’est pas le cas pour toutes, restons donc prudents, quant à la bonne interprétation de ces échanges.

Par exemple, lancé en Avril 2011, Carenity (www.carenity.com) est un réseau social Français dédié aux patients et à leurs proches. D’autres réseaux de ce type existent également sur la toile.

Le nombre croissant d’internautes de plus en plus âgés souffrant de pathologies bien distinctes permet de mettre en place des échanges bénéfiques entre malades. Il apparaît que cette réalité virtuelle apporte une action positive auprès d’un certain public, qui a bien souvent des difficultés à parler de sa maladie. L’avantage de ces réseaux, c’est qu’ils sont souvent associatifs et actifs dans la gestion d’une maladie bien précise. Le réconfort, la facilité d’interaction entre internautes disposant de profils similaires favorise des échanges constructifs.

Les enjeux sont donc de trouver une communauté qui réponde simplement à nos attentes en tant que malade, ou soutien d’un proche atteint d’une maladie incurable (cancer, diabète, sclérose en plaques ou douleur chronique …).

La solution unique n’existe pas pour réconforter une personne atteinte d’une maladie. Soit elle prend des médicaments ou un traitement homéopathique prescrits par son médecin ou son pharmacien, soit elle recherche en ligne une oreille attentive ou un miroir lui permettant de mieux accepter la réalité de son état.

Donc soyons solidaires et fraternels, partageons nos expériences positives afin d’aborder différemment la maladie.

 

 

Laisser un commentaire