Les médicaments à l’unité : un avenir proche pour les pharmaciens !

Révolution ? Innovation ? Simple annonce marketing ? Ou vieille idée remise au goût du jour ?

Les médicaments à l’unité ont le vent en poupe. Marisol Tourraine, Ministre de la Santé, a annoncé cette semaine (jeudi 26 Septembre 2013) lancer une phase de test auprès des pharmaciens afin de valider ou pas la possibilité de vendre des médicaments en ligne.

Objectif : Réaliser des économies et limiter l’automédication.

A savoir le remboursement des médicaments a coûté plus de 20 Milliards en 2012. Il est donc vraiment urgent de trouver une solution alternative qui permette de limiter la surconsommation de médicaments. Et oui ! Malheureusement, nous avons tous dans notre trousse à pharmacie (ou tiroir à pharmacie;-) des vieilles boîtes de médicaments soit périmées ou inutilisées car la dose proposée par le conditionnement du laboratoire allait au delà de la posologie proposée par notre médecin traitant.

Le Problème est bien là ! Le lobbying des laboratoires auprès des acteurs de la santé humaine.

Les questions qui restent en suspend sont :

1. Quand le lancement de cette expérimentation sera opérationnel ?

2. Quelles régions et quelles pharmacies de ville seront concernées ?

3. A-t-on une idée des économies réalisées via la mise en place de la vente de médicaments à l’unité ?

Ceci dit cette approche mérite d’être soutenue et je reste disposé à aider la mise en place de ce système afin de sécuriser la délivrance des médicaments au patient et de permettre aux Français de raisonner leur consommation de médicaments.

Nous proposons des solutions innovantes permettant de gérer simplement le gestion et le suivi des médicaments délivrés à l’unité. Gestion des conditionnements spécifiques, étiquetages, suivi de la qualité et des actions de bienveillance et d’anticipation auprès des patients en promulguant la  »bonne prise » des  »bons médicaments » au  »BON moment » et bien sûr sans gaspillage initial au moment de l’obtention des médicaments dans les pharmacies.

Ce projet sera efficient si l’ensemble des professionnels de santé et des industriels synchronise leur métier pour permettre aux pharmaciens de délivrer efficacement et en toute sécurité le patient.

Il est urgent pour la France de trouver un équilibre qui lui permette de rendre à nouveau accessible la bonne gestion de la santé de chaque Français au coût le plus juste et le plus équitable pour tous.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire